Le 21 juillet 2016

Les marchés économiques d’Amérique latine - opportunités et perspectives

Mercredi 25 mai 2016, de 18h à 20h, dans l’amphithéâtre du siège de la Communauté urbaine Perpignan Méditerranée Métropole, a eu lieu une remarquable conférence qui s’inscrit dans le cadre de la Semaine de l'Amérique Latine et des Caraïbes ; un évènement résultant d'une volonté du Président de la République, François Hollande, dans le prolongement d’une initiative du Sénat, et qui a pour but de « célébrer et de renforcer les relations de la France avec l’Amérique latine et les Caraïbes à travers des manifestations de tous ordres sur l’ensemble du territoire national ».

A Perpignan, cet événement est porté par Latinexperience, tour-opérateur spécialisé dans les voyages sur-mesure en Amérique Latine et dans les Caraïbes : l’agence de développement économique PMI (Pyrénées Méditerranée Invest), présidée par Laurent Gauze, vice-président de Perpignan Méditerranée Métropole, organise une manifestation économique avec la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) de Perpignan et des P-O, tandis que Latinexperience (agence de voyage, coordinateurs national sur Perpignan), la Ville de Perpignan, ainsi que d’autres partenaires assurent la gestion d’évènements culturels (concerts, spectacles, animations diverses).

 Laurent Gauze et Jean-Pierre Chiavola (président de la Commission Internationale de la CCI-PO et Vice-Président de CCI International Languedoc Roussillon), ont ouvert les débats.
Parmi les nombreux et précieux intervenants, Marie Albert, responsable « pays » au sein de la COFACE, devait souligner que « pour assurer une prévention efficace des risques des entreprises et prendre des décisions en toute connaissance de cause, la COFACE publie des évaluations pays, réalisées à partir de données macroéconomiques, financières et politiques,  qui sont mises en accès libre pour tous.  Mises à jour régulièrement, elles donnent une estimation du risque de crédit moyen des entreprises d’un pays. C’est un outil qui indique l’influence potentielle d’un pays sur l’engagement financier d’une entreprise ». Elle a ensuitedressé une évaluation passionnante sur certains pays d’Amérique latine, à partir d’un inventaire politique, économique, institutionnel, détaillant tour à tour les atouts, les handicaps, les failles et défaillances, les espoirs et les possibilités réelles. Son témoignage a suscité une très grande curiosité parmi les participants.

 

Ce fut ensuite au tour de Victor Brun (Directeur de la CCI France/ Colombie), qui, depuis Bogota, en visio-conférence, a présenté le contexte actuel : « Le ralentissement économique lié au prix des matières premières a eu un impact sur les rentrées fiscales et autres secteurs d’activité… ». Il a notamment fait le point sur : l’Alliance du Pacifique, qui regroupe plusieurs Etats – Chili, Colombie, Mexique, Pérou… - créée en 2011, dans la capitale du Pérou, Lima. Son objectif : l’intégration économique par une mise en commun des ressources et des énergies. Il a présenté les Traités de libre-échange entre pays latino-américains et le reste du monde, insistant sur « un environnement des affaires plutôt favorable ». Il a ensuite fait un point sur la présence française en Amérique latine, puis il a terminé avec un focus sur les pays de la région les plus des investisseurs français : Costa Rica, Equateur et Paraguay.

 Charles Maridor (Directeur du Réseau CCI France à l’international), a enchaîné en présentant son institution : « Nous rassemblons, représentons, coordonnons et développons le réseau des chambres consulaires à l’échelle de la planète (…) ». Au total, la présence des CCI françaises est visible dans 32 pays d’Europe, 10 pays d’Afrique, 6 du Moyen-Orient, 16 dans les Amériques et 19 en Asie-Océanie.

 Ont suivi à la tribune les interventions de plusieurs chefs d’entreprise qui ont investi – ou qui ont une parole d’expert pouvant constituer un témoignage - en Amérique latine : Patrick Baudu est venu apporter une vision juridique sur la Colombie ; Marc Bournazeau a présenté le domaine « Vin̈a Las Nin̈as » au Chili (fondé entre autres vignerons par la famille Dauré du Château de Jau à Cases-de-Pène) ; Alain Blasco, de l’entreprise « Alroprim Blasco », a raconté à coups d’anecdotes et de vécu son retour d’expérience dans l’importation-exportation de fruits et légumes avec l’Argentine ; Gladys Blanchefleur a porté à la connaissance de tous un programme d’échanges de classes lycéennes entre la France et le Mexique, à partir des établissements Saint-Louis de Gonzague, à Perpignan, et Universidad de La Salle, au Mexique.

La soirée a été clôturée par un cocktail dinatoire, sur place, au cours duquel les nombreux participants ont pu continuer d’échanger… tout en immortalisant ce rendez-vous avec le robotphoto de ClicEmotion. Il est important de saluer les nombreuses contributions et les efforts réalisés qui ont été mis en lumière, ce soir-là, pour une meilleure compréhension des pays issus du continent sud-américain. Mission accomplie ! En effet, les différents acteurs impliqués ont pu aborder en profondeur le sujet, tout en l’illustrant par la présentation de nombreuses études de cas très concrètes.

Partager cet article

Twitter icon
Facebook icon
e-mail icon
LinkedIn icon
Google icon